COMMENT GERER MES CONTACTS INACTIFS ?

L’une des grandes problématiques de nos clients lorsqu’ils se lancent dans une stratégie d’e-mailing c’est la gestion des inactifs. Car on le sait tous des contacts inactifs font chuter notre taux d’ouverture et notre délivrabilité.

Point de démarrage : un client inactif, qu’est-ce que c’est ?

Prenons un cas concret, vous envoyez depuis déjà deux ans des campagnes e-mail à Mr Jean Dupont  mais celui-ci n’en ouvre aucune ? Mr Dupont est donc considéré comme inactif car celui-ci n’a pas d’activité quelconque sur les campagnes que vous lui faites parvenir. Chaque entreprise et business model sont différents mais force est d’avouer qu’il est important de déterminer à partir de combien de temps un contact devient inactif. Il a plusieurs paramètres qui rentrent en jeu : la durée de vie du produit, le type d’achat, les types de campagne etc.

Maintenant que vous avez identifié ce qu’était un contact inactif et peut être même déterminé une liste de paramètres pour les isoler des autres passons à l’étape de compréhension du problème de fond.

En quoi est-il important d’identifier ses clients inactifs ?

Outre la délivrabilité il y a plusieurs points importants à mettre en avant pour expliquer la nécessité d’identifier les contacts inactifs :

  • On l’a dit plus haut, vous assurer une meilleure délivrabilité
  • Votre retour sur investissement n’en sera que meilleur ! (le ROI, LA matrice importante !)
  • Votre tunnel d’acquisition est suffisament bien renseigné ? Déterminez quelles sources de lead generation vous génèrent le plus de contacts inactifs. Optimisez vos coûts !
  • In fine, améliorez drastiquement votre réputation !

Délivrabilité, ROI, optimisation des coûts, réputation… Suffisamment d’arguments pour vous intéresser de plus près à la qualité de votre base de données ?

Entrons dans le vif du sujet en prenant en exemple Active Campaign, l’une des solutions de marketing relationnel leader sur le marché pour comprendre comment est-ce qu’ils identifient les clients inactifs.

Le process Active Campaign d’identification des contacts inactifs.

Activez les tags d’engagement : cela vous permettra de tracker au fil du temps l’activité de vos contacts et de les catégoriser en tant que engaged, recent activity, disengaged, inactive.

Pour utiliser ces tags au maximum vous pouvez :

  • Créer un segment des contacts avec le tag engaged pour améliorer votre délivrabilité
  • Variez les canaux de communication
  • Augmentez ou diminuez le contact score lors de l’attribution de ces tags

Utilisez la fonctionnalité Nettoyage de la liste dans la section contacts.

Supprimez ceux qui n’ont jamais ouvert vos emails dans une certaine période de temps, ou qui n’ont jamais cliqué.

Sécurisez vos formulaires de contact : si vous ne voulez pas être la cible de petits robots malicieux qui vont nourrir votre base d’une multitude d’adresses emails optez pour le CAPTCHA sur Active Campaign !

Est-ce qu’au delà des solutions proposées par les solutions de marketing relationnel existe-t-il une autre méthode ?

Contacts inactifs : quelle autre solution ?

Nous avons pu mettre en place chez un client une manière innovante de traiter ces contacts inactifs. Plutôt que de les supprimer de sa base de données stockée dans un outil de marketing relationnel, ce client a décidé de se doter d’un second outil et de migrer cette base d’inactifs dessus.

Les objectifs ?

  • Exploiter la base d’inactifs sans impacter la réputation du groupe
  • Récupération de 20% de la base de réactivité
  • Garantir une réputation parfaite sur le compte de fidélisation

Il est certain que cette solution a un coût au départ en revanche les résultats se montrent rapidement vous auriez tord de vous en priver !

Pour toutes les raisons énumérées ci-dessus, Belacom vous accompagne dans le choix et l’intégration de la meilleure solution ! Aujourd’hui ce sont plus de 300 clients que nous accompagnons su

Pour en savoir plus et passer à l’action, n’hésitez-pas à nous contacter.

Mars 2022