RÉVISEZ LES BONNES PRATIQUES EN EMAIL MARKETING

image ardoise sur des briques avec des questions

Envoyer une campagne d’email marketing, c’est une chose. Bien le faire en est une autre ! Avec l’essor de la digitalisation et l’engouement certain ces dernières années pour l’email marketing, nos messageries se sont vite retrouvées surchargées d’emails en tout genre. Si ce canal de communication a souffert pendant quelques années d’une mauvaise réputation, en raison du grand nombre de spams et des techniques de phishing utilisées par les fraudeurs pour récupérer nos données personnelles, l’intérêt des marketeurs et la démocratisation des solutions d’email marketing ont participé à une amélioration des pratiques et des contenus.

Mais ces bonnes pratiques quelles sont-elles ? Faisons le point sur ce qu’on pourrait appeler « les incontournables de l’email marketing ».

1. Une base de données saine et efficace

On ne vous le répétera jamais assez : le succès de vos campagnes et de votre stratégie emailing repose sur une bonne connaissance et une bonne maîtrise de vos bases de données ! Commencez donc par supprimer toutes les adresses invalides et ne conservez que les contacts actifs. Gardez néanmoins les inactifs de côté, ils pourront faire l’objet d’une campagne de réactivation.

Après avoir nettoyé votre base, définissez vos cibles et segmentez votre base selon ces critères (l’âge, le sexe, les centres d’intérêt, le dernier achat, les pages visitées sur votre site web, etc.).

2. Le contenu de votre message

Le contenu de votre message est primordial. Voici quelques règles essentielles :

– le message ne doit pas être trop long (2 à 3 paragraphes en moyenne),
– le contenu doit intéresser vos lecteurs (d’où l’importance de bien connaître sa base),
– les images doivent être choisies avec soin et ne doivent pas occuper tout l’espace (un bon ratio texte – images est de 60/40),
– les call-to-action doivent être suffisamment visibles et doivent permettre aux lecteurs d’en savoir plus,
– le message doit être responsive design (combien d’entre vous consultent leurs emails sur smartphone ou tablette ? Beaucoup, n’est-ce pas ?)

3. Adresse d’expédition, objet de votre message et pré-header

Les premières informations que voient tout lecteur lorsqu’il consulte ses emails sont l’adresse (ou l’alias) de l’expéditeur, l’objet de son message et les toutes premières lignes du message (pré-header). C’est ce qui va ou non déclencher chez le lecteur l’envie d’ouvrir votre email et de le lire. Il est donc essentiel de soigner ces trois éléments.

Le sender (adresse d’expédition) et l’alias, doivent permettre de vous identifier au premier coup d’œil. Il est important qu’on reconnaisse votre marque ou tout du moins votre secteur d’activité. L’objet quant à lui doit être court, clair et attrayant. Il doit séduire le lecteur et l’inciter à ouvrir votre message. Le pré-header apporte un complément d’information à l’objet et finira de convaincre votre audience.

4. Le choix du logiciel d’email marketing

Au-delà de ces bonnes pratiques, un outil marketing efficace vous permettra de construire en quelques clics des newsletters responsive design, de suivre l’envoi de vos campagnes et la réactivité de vos membres, d’automatiser les envois, d’augmenter vos chances de conversion et ainsi de construire une véritable stratégie emailing.

Novembre 2017